#PyrénéesAtlantiques

Pourquoi le roi Léon s’appelle-t-il Léon ?

Une création relativement récente Quiconque a déjà revêtu la belle tenue blanche et rouge avant de s’abandonner à la foule et (surtout) à la fête l’apprécie et le respecte. Pour tous les autres, le bonhomme s’entoure de mystère. Mais qui est donc le roi Léon ? Et pourquoi s’appelle-t-il Léon ? Pour rappel, les fêtes de Bayonne ont vu le jour en 1932, lancées par un groupe de copains de l ’Aviron a... »

Le jambon de Bayonne, une longue histoire d’Adour

Le jambon de Bayonne est peut-être né par hasard La légende raconte qu’au XIVe siècle, le célèbre Gaston Phoebus, comte de Foix, partit chasser le sanglier sur ses terres béarnaises lors d’une rude journée d’hiver. Il réussit à blesser la bête, mais perdit sa trace. Quelques mois plus tard, au retour de l’été, il trouva l’animal mort, parfaitement conservé. Le corps d... »

Mon beau-père basque ne veut plus me parler

Bertrand nous écrit : « Je suis pourtant un enfant du Sud-Ouest. Né à Dax, j’ai grandi dans un charmant village de la Chalosse, que j’ai quitté pour suivre mes études à l’université de Pau. C’est dans la capitale béarnaise que j’ai rencontré, en quatrième année, celle qui allait devenir la femme de ma vie, Patxika, originaire d’Irissarry, au cœur du Pays Basque. La rencontre avec sa famille, et en... »

Calendrier des festivités des Pyrénées-Atlantiques

FEVRIER Carnaval Biarnés Pau – Semaine précédant le Carême Tél. 05 59 27 27 08 – www.carnaval-biarnes.com Le carnaval Biarnés, qui compte parmi les plus importants de France, se tient en terres béarnaises depuis une trentaine d’années. On y retrouve différents personnages emblématiques de la culture pyrénéenne, dont le roi Sent Pançard, symbole de l’état de déliquescence et des contradiction... »

Sites et cités des Pyrénées-Atlantiques

Grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya Quartier Herebehere, 64640 SAINT-MARTIN-D’ARBEROUE (D251 entre Isturits et Saint-Martin-d’Arberoue – Tél. 05 59 29 64 72 – Ouverture : mars, avril et mai : de 14h à 17h – juin : visites à 10h30 et 11h30 et de 14h à 17h – juillet et août : de 10h à 18h00 – septembre : visites à 10h30 et 11h30 et de 14h à 17h – octobre et n... »

Patrimoine et cultures des Pyrénées-Atlantiques

Etxe ou ostau, de l’importance de la maison chez les Basques et les Béarnais « Encore de nos jours, l’attachement du Basque à sa famille, et partant à la maison qui est en est l’abri, le panthéon, et dont il porte le nom, constitue l’élément interne de l’armature sociale de ce pays, tandis que son amour de la liberté en forme la défense extérieure. » Ces mots d’Alexandre de La Cerda, tirés du livr... »

Nature et paysages des Pyrénées-Atlantiques

Le Béarn, un environnement montagneux et une nature féconde La culture béarnaise est bien sûr dominée par les Pyrénées et la vie pastorale. Au Sud, se dresse la haute montagne, du Pic d’Anie au Pic de Ger. On peut y observer toute une série de sommets, au pied desquels s’étendent des vallées réputées (Aspe, Ossau, Barétous), sillonnées par les gaves, ces cours d’eaux torrentueux qui na... »

Éléments d’histoire des Pyrénées-Atlantiques

Du profond sentiment d’indépendance des Béarnais… L’histoire du Béarn est symbolisée par la célèbre formule : un pays à part soy, distinct et séparé de la couronne de France. Le pays, qui tire son nom de l’un des neuf peuples de la Novempopulanie romaine, fait partie de la multitude de vicomtés des Pyrénées. Le Béarn a toujours cherché, tout au long de son Histoire, à préserver son ind... »

La garbure, plus forte que Red Bull

L’origine précise du plat suscite encore quelques agacements entre Béarnais et Landais, qui en revendiquent la paternité. Afin d’éviter tout regain de tension, nous parlerons donc d’un plat gascon, qui autorise de toute façon des centaines de recettes différentes, au gré de son garde-manger, de ses envies ou des produits disponibles proches de soi. La garbure, c’est donc une soupe traditionnelle (... »

Hasparren, la richesse des Pyrénées à proximité de l’Atlantique

Histoire de la cité Situé au cœur d’un site protohistorique, comme en témoignent les grottes d’Oxocelhaya, le village d’Hasparren («Hazparne» en basque) est considéré comme un oppidum (cité fortifiée) au cours de l’Antiquité, habité par la tribu protobasque des Tarbelles. Hasparren se développe au Moyen-Âge grâce aux activités de tannerie et de buanderie, profitant du passage des nombreux pèlerins... »

Page 1 of 212